Communiqué

Services de proximité : Investissement majeur de 4 millions de dollars de la Ville de Longueuil pour la réalisation de 9 projets sur son territoire.

Longueuil, Jeudi 6 Mars 2003.
photo
Sur la photo : Jacques Olivier, Pauline Marois et André Boisclair.

Le maire de Longueuil, Jacques Olivier, a annoncé aujourd'hui, en collaboration avec la vice-première ministre, ministre des Finances, de l'Économie et de la Recherche et ministre responsable de la Montérégie, Pauline Marois, ainsi que le ministre d'État aux Affaires municipales et à la Métropole, à l'Environnement et à l'Eau, André Boisclair, des investissements de 8 millions $ pour la réalisation de 9 projets qui s'inscrivent dans le Programme de renouveau urbain et villageois du gouvernement du Québec.

Le maire de Longueuil s'est dit heureux de la participation des ministres provinciaux. « Je remercie le gouvernement du Québec pour sa généreuse contribution à notre Ville mais également pour son action rapide dans la concrétisation de ces projets », a déclaré M. Olivier.

Dans le cadre de ce programme, la Ville défraie 50 % du coût des projets, soit 4 millions de dollars, tandis que le gouvernement du Québec en paie l'autre moitié.

« Ce sont des projets structurants pour notre communauté qui contribueront grandement à améliorer la qualité de vie de nos citoyens », a poursuivi le maire. « Parmi ceux-ci, on retrouve l'aménagement de parcs, de maisons de jeunes et d'un centre communautaire. Ces projets touchent de très près les Longueuillois et leur famille et nous sommes fiers d'améliorer la qualité de ces services de proximité auxquels ils profiteront pleinement » .

Les neuf projets qui ont été jugés admissibles au programme sont tous inclus dans le plan d'intervention qu'avait soumis la Ville de Longueuil au ministère des Affaires municipales et de la Métropole qui est responsable de la gestion du programme. Ce plan avait été préparé par la Direction de l'aménagement et du développement du territoire, en collaboration avec les cinq arrondissements de Longueuil comprenant des quartiers admissibles au programme.

Quatre de ces projets se situent dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil : l'aménagement de la Maison des sports de combat Notre-Dame-de-la-Garde, la construction du centre communautaire « La Maison de la famille Saint-Vincent-de-Paul », le réaménagement du parc Fernand-Bouffard et le réaménagement du parc Jean-Louis.

Dans l'arrondissement de Saint-Hubert, on retrouve la construction d'un bâtiment de deux étages dans le secteur de Laflèche devant abriter une maison de jeunes et un dojo ainsi que la conversion d'un ancien site de dépôt de neiges usées en parc de terrains de soccer.

Les trois autres projets sont l'aménagement du parc-école La Jeunesse dans l'arrondissement de Saint-Lambert – Le Moyne, l'aménagement d'une verrière attenante au bâtiment de la bibliothèque de l'arrondissement de Greenfield Park ainsi que l'agrandissement de la maison des jeunes « L'Escalier en mon temps » dans l'arrondissement de Brossard.

 

Fiche d'information
Description des projets

Arrondissement de Brossard

Maison de jeunes « L'Escalier en mon temps »

La Maison de jeunes « L'Escalier en mon temps » occupe une ancienne résidence de deux étages située sur l'avenue d'Auteuil dans l'arrondissement de Brossard.

Afin de répondre à la demande, le bâtiment doit être agrandi. L'organisme sans but lucratif a reçu une subvention du gouvernement fédéral pour son agrandissement. Cette subvention ne touche cependant pas la rénovation du bâtiment existant qui est déficient quant à son isolation, ses portes et fenêtres et son revêtement extérieur.

Les travaux proposés consistent en l'isolation thermique des murs extérieurs du bâtiment existant, au remplacement des portes et fenêtres et du revêtement extérieur. La réfection totale de l'extérieur du bâtiment permettra, en un premier temps, d'unifier ce dernier à l'agrandissement proposé et, dans un second temps, de contribuer à l'amélioration générale du secteur.

Ce projet représente un investissement de 97 753 $.

Arrondissement de Greenfield Park

Parc de la bibliothèque

Le parc de la bibliothèque est situé sur le boulevard Churchill à proximité du bureau d'arrondissement de Greenfield Park. L'été, des concerts champêtres très appréciés des résidents y sont présentés.

Afin de protéger les spectateurs des intempéries et du soleil, il est proposé d'ajouter une verrière (toit fixe en verre) à même le bâtiment existant de la bibliothèque qui est adjacent à l'espace où sont présentés les spectacles. Cette intervention, représentant un investissement de 193 695 $, se situe dans le pôle communautaire principal de cet arrondissement attenant au boulevard Churchill pour lequel sera entreprise en 2003 une opération de revitalisation de l'artère commerciale traditionnelle. Ce projet s'inscrit donc au début d'un programme d'ensemble pour le secteur.

Arrondissement de Saint-Hubert

Conversion de l'ancien site de dépôt des neiges usées

Les secteurs de l'arrondissement de Saint-Hubert admissibles au programme renferment moins du quart des terrains de soccer de l'arrondissement. Cependant, beaucoup plus du quart des joueurs membres des clubs de soccer proviennent de ces secteurs. On observe donc dans ces secteurs des carences pour de tels équipements afin de répondre à la demande qui est sans cesse grandissante.

Les parcs existants dans les secteurs admissibles de cet arrondissement sont complètement aménagés et ne comportent pas de superficies vacantes suffisantes pour recevoir de tels équipements. Il a donc fallu identifier un site offrant à la fois l'espace suffisant et une localisation avantageuse. Un tel site existe à proximité : l'ancien site de dépôt des neiges usées situé sur le boulevard Julien-Bouthillier. Ce terrain, situé à moins de deux kilomètres du territoire touché par le programme permettra de desservir la population du secteur admissible.

Estimé à 2 538 036 $, ce projet consiste en la conversion de cet ancien site de dépôt des neiges usées à des fins récréatives. Ce nouveau pôle sportif majeur répondra aux besoins de l'ensemble de l'arrondissement et, par le fait même, aux besoins des résidents des secteurs admissibles. Ce pôle, qui sera incorporé au parc de la Cité, comptera six terrains de soccer ainsi que les aménagements accessoires requis (stationnements, sentiers, éclairage, etc.). Cet équipement majeur permettra de combler un manque important pour de tels terrains de sports dans cet arrondissement.

Maison des jeunes et dojo de Laflèche

La Maison des jeunes « La Porte ouverte », qui œuvre dans l'arrondissement de Saint-Hubert depuis 1984, désire ouvrir un second établissement dans un autre quartier de cet arrondissement afin de répondre à la demande. Elle vise le secteur Laflèche comme lieu d'implantation pour des activités telles que l'aide aux devoirs, la prévention, la promotion de la santé, un service d'écoute et de références et, finalement, un service d'activités et de sorties.

Par ailleurs, le Club de judo de Saint-Hubert, qui existe depuis plus de 42 ans, connaît depuis quelques années une telle popularité que ses administrateurs entrevoient, à court terme, une problématique quant à la capacité d'accueil de leur local d'entraînement actuellement situé au Centre Pierre-et-Bernard-Lucas. Comme la majorité des judokas de ce club proviennent du secteur Laflèche, les administrateurs recherchent un local situé dans ce dernier. Ils désirent voir leur projet se greffer au projet de maison de jeunes.

Ce projet consiste en la construction d'un bâtiment de deux étages devant recevoir au premier étage la maison de jeunes et, au second étage, le dojo du club de judo de Saint-Hubert. Ce projet représente un investissement de 1 141 179 $. Le site envisagé pour ce projet est un parc situé dans le quadrilatère formé par les rues Holmes, Mance, Charles et Grand Boulevard. Un centre récréatif est présent de l'autre côté du Grand Boulevard.

La construction de cette nouvelle maison de jeunes à proximité d'un centre pour jeunes et d'un parc de quartier comportant une piscine ainsi que des terrains de sports, renforcera ce pôle communautaire de quartier. De plus, la présence sous un même toit d'une maison de jeunes et du club de judo créera une synergie entre ces deux équipements desservant une clientèle commune.

Arrondissement de Saint-Lambert – Le Moyne

Parc-école La Jeunesse

Le site visé par ce projet est délimité par les rues Laurier, Roy, Cartier et Louis-Philippe. Avec l'école ainsi que le centre communautaire, ce parc-école fait partie intégrante du pôle communautaire de la paroisse Saint-Maxime.

Avant les fusions municipales, une entente avait été convenue entre l'ex-Ville de Le Moyne et la Commission scolaire Marie-Victorin afin de réaménager ce parc adjacent à l'école La Jeunesse. Les travaux ont été entamés mais ne sont pas terminés. Il est à noter que ce parc-école servira aux résidents du secteur.

Les travaux consistent en l'amélioration des équipements existants (but des terrains de soccer et paniers de basketball, mobilier urbain, plantations, etc.) et en l'aménagement d'un terrain de mini-soccer. Ces travaux représentent un investissement de 328 420 $.

Arrondissement du Vieux-Longueuil

Maison de la famille Saint-Vincent-de-Paul

Ce projet, estimé à 1 424 745 $, consiste en la construction d'un centre de ressources communautaires dans le parc Lecavalier délimité par les rues McGill, Brébeuf et Cherbourg. Il comprend également la rénovation du bâtiment de parc existant afin de le conformer aux besoins d'aujourd'hui.

Ce secteur, qui est l'un des plus défavorisés de l'arrondissement (plus faibles revenus des ménages, plus fort taux de chômage, plus grand nombre de familles monoparentales, etc.), possède peu de ressources communautaires et ne compte aucun bâtiment pouvant les accueillir. La création d'un centre de ressources communautaires dans un nouveau bâtiment construit dans le parc Lecavalier favorisera une prise en charge par les citoyens ainsi que le développement d'un sentiment d'appartenance au quartier. De tels résultats ont été observés depuis la création du centre de services communautaires Notre-Dame-de-la-Garde situé dans un autre quartier défavorisé de cet arrondissement.

Ce projet est appuyé par une table de concertation composée de l'école du quartier, de la paroisse, du CLSC Longueuil-Ouest, du service des loisirs de l'arrondissement et de six organismes communautaires : Corporation de développement communautaire, Carrefour Jeunesse Longueuil, Club des jeunes, École de la vie et APEDRSM.

Maison des sports de combat Notre-Dame-de-la-Garde

Ce projet consiste au recyclage d'une ancienne école inoccupée en un lieu de sports communautaires regroupant les activités de sports de combat tels la boxe olympique, le kick-boxing, le taekwondo, le judo, la lutte olympique, le karaté, l'aïkido, le kung-fu et le kendo. Estimé à 1 555 195 $, ce centre des sports de combat occupera l'ex-école Notre-Dame-de-la-Garde située sur le boulevard Sainte-Foy dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil.

Inséré dans un milieu défavorisé, ce centre des sports de combat permettra particulièrement aux adolescents de ce secteur de se regrouper et de canaliser leur énergie dans une pratique sportive encadrée. Ce centre des sports sera voisin du centre de services communautaires Notre-Dame-de-la-Garde. L'arrivée de cet équipement contribuera à renforcer ce pôle communautaire majeur et à redynamiser cette portion du boulevard Sainte-Foy qui est actuellement l'objet d'une opération de revitalisation commerciale.

Ce projet a le soutien de quatre organismes locaux : Club de boxe olympique de Longueuil, Équipe de kick-boxing de Longueuil, Club de taekwondo international de Longueuil et Club de judo de Longueuil.

Réaménagement du parc Fernand-Bouffard

Le parc Fernand-Bouffard, situé dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil, est délimité par les rues Duvernay, Albani, Marquette et Joséphine. Ce parc est celui qui connaît le plus haut taux de vandalisme dans l'arrondissement. Ses aménagements désuets datant d'une autre époque (butte, scène, éclairage) contribuent à cette situation.

Les interventions proposées consistent à modifier la configuration de la butte et de la scène avec gradins et à revoir l'éclairage, le tout afin de rendre l'espace plus attrayant et plus convivial. Estimés à 430 611 $, ces travaux permettront aux résidents du quartier, qui l'avaient délaissé, de se réapproprier ce parc.

Réaménagement du parc Jean-Louis

Le parc Jean-Louis est situé entre les rues Hémond, Jean-Louis, Guillerm et Limoges de l'arrondissement du Vieux-Longueuil. Certains équipements et aménagements de ce parc de quartier sont désuets ou problématiques : le terrain de baseball ne sert plus et les manèges pour enfants, isolés dans un recoin du parc, ne sont pas attrayants ni sécuritaires.

Les interventions proposées, estimées à 251 028 $, consistent à remplacer le terrain de baseball par un terrain de mini-soccer afin de répondre aux besoins grandissants de ce sport et de déplacer les manèges pour enfants à proximité de la rue. Le nouvel emplacement des manèges réduira le vandalisme observé et augmentera la sécurité pour leurs utilisateurs (meilleure visibilité). Le nouveau terrain de sport servira également aux besoins de l'école primaire Marie-Victorin qui lui est adjacente. Le réaménagement de ce parc est demandé depuis plusieurs années par les résidents.

La problématique de ce parc est caractéristique de plusieurs parcs des secteurs anciens dont les équipements et les aménagements doivent être adaptés aux nouveaux besoins d'une population en mutation.